Les Ondes Du Routier Index du Forum
 
 
 
Les Ondes Du Routier Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion
 



 ···− ·· ···− · ·−·· ·− −·−· ·· −··· ··  

 
Dossier formation CAP ou Bac pro conduite routière

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Ondes Du Routier Index du Forum -> Le secteur des routiers -> Le Routier et son métier
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
 Pascal
 Pascal Admin.
  
Hors ligne

 Inscrit le: 24 Jan 2010
 Messages: 3 271
 
QRZ: D.M.I.R.18
Indicatif: 14 ODR 001
Prénom: Pascal
Localisation: France
Masculin
Cibiste ?: Oui
Radioamateur ?: SWL
Routier ?: Oui
Véhicule ?: C5 Tourer

 MessagePosté le: Mer 3 Avr - 16:02 (2013)    Sujet du message: Dossier formation CAP ou Bac pro conduite routière Répondre en citant

 Dossier formation CAP ou Bac pro conduite routière  N°908 - Mars 2013N°908 - Mars 2013 Ce qu’offre un lycée « pro »
Les 15-17 ans, après leur 3e, peuvent opter pour le lycée professionnel offrant une formation « Conduite routière » niveau CAP ou Bac... Un excellent choix. Visite d’un établissement dans le Val-d’Oise. Le lycée des métiers de l’automobile et du transport du château d’Epluches de Saint-Ouen-l’Aumône (95) offre aux jeunes, après leur 3e, la possibilité de préparer une carrière de conducteur routier de marchandises. Il faut dire que le site est particulièrement adapté et pour le moins attractif : 7 ha de piste, camions-école de l’AFT-Iftim (partenaire du lycée), un internat, un gymnase… On peut même s’y rendre en train, une gare étant située à proximité, ou en autobus. Le programme « Conduite routière », c’est soit un CAP en deux ans pour devenir conducteur-livreur avec, à la clef, les permis B et C, ou un CAP conducteur routier de marchandises avec le passage des permis B, C et EC (en deux ans aussi). Pour les plus courageux, il y a aussi un Bac pro d’une durée de trois ans baptisé « Conducteur transport routier marchandises », avec une préparation vraiment très complète pour l’obtention des permis B, C et EC, et la réalisation d’opérations de transport en national ou en inter + Caces 1 et 3 et carte de qualification de conducteur. Le «  Pass pro », un passage obligé Eric Vincent, chef des travaux du lycée professionnel, insiste sur le fait que les candidats à cette formation doivent se préparer à passer une sorte de concours, les places étant limitées. « Il faut une forte motivation, un sens de l’autonomie et des aptitudes, car le métier de conducteur est à nos yeux très exigeant. Il faut passer le code en vue d’obtenir le permis B, puis plus difficile, les permis C, puis EC… Les élèves qui échouent pourront obtenir une autre orientation ». La procédure préalable à l’acceptation au lycée est appelée « Pass pro » : entretien, lettre de motivation du futur lycéen, évaluation par un jury… Bref, tous les 15-17 ans rêvant de conduire un camion ne peuvent être sélectionnés ! A la rentrée 2012, le lycée professionnel de Saint-Ouen-l’Aumône comptait 24 élèves en 1re année Bac pro, 12 en CAP conducteur livreur et 12 en CAP conducteur routier. Au total, en conduite routière (Bac 3 ans et CAP 2 ans), environ 120 élèves fréquentent le lycée actuellement. Portes ouvertes, mini-stage Baptiste Gaudin, 17 ans, et Yacine Guerrar, 18 ans, en deuxième année Bac pro, se disent « très heureux » de la formation proposée, mais rien ne les surprend vraiment : ils connaissaient déjà un peu le parcours. Enfants de transporteurs comme la plupart des élèves, ils ont toujours baigné dans cette culture, qui a alimenté leur rêve de conduire un camion. En fait, peu de jeunes arrivent à ce lycée par hasard... Baptiste et Yacine se sont tous deux renseignés avant de faire leur demande d’inscription. Il faut dire que le lycée s’ouvre aux jeunes, soit via des portes ouvertes (cette année, elles ont lieu les 5 et 6 avril), soit par l’organisation de « mini-stages ». « Il s’agit d’une demi-journée où l’on présente le métier, le lycée et en quoi consistent les formations CAP ou Bac pro, explique Eric Zamia, professeur en conduite routière. Cela leur donne tous les éléments pour se décider. On prend en considération le mini-stage dans le cadre du Pass pro, qui permet de sélectionner les candidats ». La période la plus difficile, constatent les élèves, c’est la préparation des permis, notamment poids lourd, mais une fois passée cette étape, on est déjà « un peu plus » un apprenti-conducteur. Pierre Dubreuil, 18 ans, témoigne : « Je suis en terminale Bac pro et j’ai obtenu mes permis C et EC l’an dernier. Ce que j’apprécie au lycée professionnel, ce sont les sorties avec le camion-école d’une journée ou parfois d’une semaine. Vraiment très appréciable, et c’est comme dans la vraie vie ! ». Pendant les vacances scolaires, Pierre veut tenter de travailler chez un transporteur. « Il a 18 ans, donc ses permis. Il peut très bien conduire un camion ou faire de la messagerie en moins de 3,5 t », l’encourage Eric Zamia, son professeur. Les élèves en CAP ou en Bac pro ont donc une année scolaire pour le moins chargée, car comme dans tous les lycées professionnels, ils doivent suivre un cursus général (français, maths, langues étrangères…) tout en étudiant leur futur métier. Cela se répartit en seize heures par semaine en formation générale, et dix-huit heures en formation professionnelle. « Ils auront en cours d’année un contrôle théorique, et un autre, pratique, sur le chargement. Et puis il y aura bien entendu les passages des permis, précise Eric Vincent, chef des travaux. Il faudra ensuite que l’élève trouve un stage en entreprise, soit douze semaines (sur deux ans) au niveau CAP et vingt-deux semaines (sur trois ans) en Bac pro. Cette démarche permet de les mettre en situation, comme s’ils devaient chercher du travail ». A noter que si l’élève essuie plusieurs refus des entreprises contactées, le lycée lui vient en aide... François Gilbert
============================================================
 
Comment financer son permis et sa Fimo ?Le permis C et la Fimo peuvent coûter cher. Heureusement, il existe de nombreux moyens de faire financer ces formations.Travailler dans le transport vous tente ? La première étape est de passer le permis poids lourd et la formation initiale minimum obligatoire (Fimo). Vous pouvez décider de payer vous-même pour ces formations. Il faut compter à peu près entre 2 000 et 2 500 € pour chaque. Dans les faits, l’ensemble coûte en général entre 4 500 et 6 000 €.Si vous êtes demandeur d’emploi, le point de départ est votre conseiller Pôle emploi. C’est à lui que vous devez vous adresser pour étudier votre parcours professionnel et connaître les possibilités de financement qui s’offrent à vous. Pôle emploi propose parfois de n’en payer qu’une partie. Après, vous devrez demander de l’aide auprès de votre conseil régional, mais aussi auprès de votre conseil général et même de votre municipalité, qui acceptent parfois de financer des formations. Beaucoup de gens cherchant à passer la Fimo sans connaître les contraintes du métier, le Pôle emploi privilégie souvent les formations collectives en association avec des entreprises qui recrutent.Si votre employeur est d’accord pour que vous suiviez une formation permis + Fimo, vous pourrez utiliser votre droit individuel à la formation (Dif) pour la financer. Sinon, vous devrez avoir recours à un congé individuel de formation (Cif). Pour y avoir droit, il faut justifier d’une activité salariée de vingt-quatre mois, dont douze dans l’entreprise (ou trente-six mois si vous êtes dans une entreprise artisanale de moins de 10 salariés). Pour demander un financement dans le cadre d’un Cif, vous devez contacter l’organisme paritaire agréé au titre du Cif (Opacif) dont dépend votre employeur. – CBEric Vincent, chef des travaux du lycée, est très fier de la réussite de ses élèves (120 cette année).
     Reproduction autorisée avec mention Routiers.com
Lien Source : http://www.routiers.com/pagetype.asp?pagetype=xml&revue=routiers&re… formation Lycée pro&numero=908&annee=2013
 
   
 
 Revenir en haut
 Publicité
 
  

 
 
 

 MessagePosté le: Mer 3 Avr - 16:02 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Ondes Du Routier Index du Forum -> Le secteur des routiers -> Le Routier et son métier Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template SoftLight created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com